L’étiquette énergie fait peau neuve et devient plus claire !

L’étiquette que l’on trouve sur les appareils électriques change au 1er mars 2021. Plus de clarté pour choisir des équipements économes en énergie.

etiquette-energie-2021
etiquette energie 2021

Afin de mieux choisir des produits économes en énergie, l’étiquette énergie des appareils électriques change le 1er mars 2021.

Pourquoi une nouvelle version de l’étiquette énergie ?

Depuis 1995, année de la création de l’étiquette énergie, les appareils ont vu leur performance augmenter et les moins efficaces ont depuis été interdits par la réglementation. Cela a permis à de nombreux produits d’être bien classés, au point de créer une classe A à plusieurs niveaux, allant de A+, A++ et même puis A+++.  Une lecture difficile pour s’y retrouver dès lors que certains appareils classé « A » peuvent devenir les moins performants du marché !

Plus de transparence pour les acheteurs

nouvelle etiquette energieEn plus d’un design simplifié, cette nouvelle étiquette intègre un « QR code ». Celui-ci permet d’accéder depuis son smartphone à une base de données électronique des produits. On accède ainsi à des informations complémentaires officielles (à caractère non commercial) renseignées par les fabricants. Une réelle aide pour pouvoir comparer entre eux tous les équipements vendus dans l’Union européenne.

Consulter l’infographie éditée par l’ADEME

les appareils concernés

L’étiquette va changer au 1er mars 2021 pour 4 catégories de produits. Les réfrigérateurs / congélateurs / caves à vin, lave-linge, lave-vaisselle, téléviseurs/ écrans.

Les ampoules commenceront à afficher la nouvelle étiquette en septembre 2021.

Les appareils de chauffage et les chauffe-eau, qui ne disposent de l’étiquette énergie que depuis 2015, ne devraient être concernés qu’à partir de 2030 !

Des économies d’énergie et des progrès technologiques stimulés

Avec des fabricants qui se devront d’être toujours plus exigeants, chaque consommateur sera incité à investir dans les équipements les plus efficaces. Les ménages européens pourraient ainsi économiser en moyenne 150 €/an selon la Commission européenne.

Bien sûr, pour de plus amples renseignements sur les équipements sobres énergétiquement, ainsi que sur les économies d’énergie d’un point de vue plus global (chauffage, ventilation, isolation, sources d’énergies renouvelables etc.), ayez le réflexe de contacter nos conseillers, membres du réseau FAIRE, le service public de la rénovation.