Suivre mes consommations

Si vous avez effectué des travaux de rénovation énergétique dans votre logement, vous vous êtes sans doute demandé comment en mesurer les bénéfices.

Que voir sur mes factures ?

Vos factures affichent le montant en euros que vous payez, mais cela n’est pas toujours la meilleure information. Le coût de l’énergie varie en effet d’une année sur l’autre et peut même évoluer à la si vous changez de fournisseur. Pour évaluer l’impact de vos travaux, il faut prendre en compte la consommation en énergie de votre logement. Cette consommation (en kWh) apparaît clairement sur votre facture d’énergie (électricité, gaz).

Factures d’avant, factures d’après, et ensuite ?

Afin de calculer les gains liés à vos travaux de rénovation énergétique, il est nécessaire de regarder la consommation de votre logement avant et après travaux. Pour ce faire :

  • Notez la date de réalisation de vos travaux,
  • Calculez votre consommation d’énergie des deux années qui ont précédé vos travaux,
  • Calculez la consommation d’énergie de l’année / des deux années qui ont suivi vos travaux.

Pour finaliser vos calculs, il ne manque plus qu’un élément lié à la rigueur hivernale sur laquelle les consommations auront été relevées. Les conditions climatiques jouent un rôle primordial sur la consommation énergétique d’une habitation.

La prise en compte de la rigueur climatique

L’indicateur utilisé pour calculer la rigueur d’un hiver s’appelle le degré jour (DJU). Il prend en compte les données météo d’une période et l’évolution de la température chaque jour.

Vous pouvez utiliser des simulateurs comme celui proposé par CEGIBAT, filiale de GRDF pour calculer le nombre de DJU des années qui ont précédé vos travaux et de celles qui le suivent.

Calculer ses gains

Pour mesurer l’impact de vos travaux sur votre consommation d’énergie, et de chauffage en particulier, il vous maintenant séparer de votre facture la partie liée au chauffage et celle liée aux autres usages.

Nos conseillers sont là pour vous aider.