27 novembre 2023

Lecture 3 min

Soleil et Terre : le duo gagnant de la chaleur décarbonée

En matière de chaleur décarbonée, avec des premiers retours très prometteurs, les solutions alliant solaire thermique et géothermie suscitent un intérêt grandissant. Elles font appel à une exploration approfondie par des équipes d’experts. Parmi ceux-ci, on compte des bureaux d’études spécialisés, des énergéticiens, des hydrogéologues, des experts en solaire thermique et des structures d’animation régionales, entre autres…

En juillet 2023, le coup d’envoi du groupe de travail a réuni une palette diversifiée d’acteurs, allant des bureaux d’études et prescripteurs tels qu’ANTEA et PlanAir, à des exploitants comme Dalkia, en passant par des laboratoires de recherche tels que l’INES, des industriels comme Storengy et l’Agence Allice, ainsi que la Métropole de Lyon.

L’objectif initial consistait en l’étude de deux couplages :

  • de la solarisation des réseaux de chaleur d’une part
  • du couplage solaire thermique / géothermie, comme leviers de production de chaleur décarbonée performante.

Lors de cette première rencontre, les participants ont dressé un état des lieux et élaboré un plan d’actions visant à identifier les obstacles à ces solutions de production de chaleur décarboné. La solarisation des réseaux a été mis en suspens pour des contraintes techniques et de production de chaleur déjà surcapacitaire en été sur les réseaux de la Métropole de Lyon.

Le groupe de travail a orienté les explorations sur cette thématique autours de bureaux d’études spécialisés, d’énergéticiens, d’hydrogéologues et d’experts en solaire thermique et des structures d’animation régionales.

Chaleur décarbonée grâce au solaire et à la géothermie : études de cas

Les pistes présentées lors du prochain GT ont été identifiées et réparties au sein de l’équipe selon les compétences des acteurs de la filière.

  • À partir d’études calculatoires du bureau d’études PLANAIR, un retour d’expérience concernant l’intérêt du stockage saisonnier solaire thermique/géothermie afin d’optimiser le nombre de sondes ou le taux EnR de la production de chaleur sera présenté
  • Retour d’expérience de Cylergie dans le cadre du projet STORENGY sur le couplage déjà en cours sur une opération exploitée.
  • Identification des facteurs de réplicabilité et de performance vis-à-vis des données du sous-sol en lien avec l’hydrogéologue ANTEA
  • Recensement des installations des piscines de l’Ouest Lyonnais pour identifier des sites propices au couplage solaire thermique/géothermie, en tenant compte du foncier et des toitures disponibles.

L’objectif final du GT « resserré » est d’assurer les premières études d’un cas.

Envie de contribuer ? Rejoignez le groupe de travail « solaire thermique »

La prochaine réunion du groupe de travail « solaire thermique », piloté par Tenerrdis et l’ALEC de Lyon, est prévue le 8 février 2024 dans la salle événementielle de l’ALEC Lyon. La thématique du couplage géothermie/solaire thermique en sera le fil conducteur.

Si vous avez des retours d’expériences et que vous souhaitez suivre les travaux sur le territoire Métropole de Lyon présenter un retour d’expérience, un projet ou une étude, n’hésitez pas à nous contacter.

Preuve de l’intérêt porté au couplage, un groupe de travail mené par SOCOL est envisagé avec pour but de formuler des préconisations à l’ADEME sur les solutions de stockage thermique et une possible intégration des solutions au Fonds Chaleur.

Contacts ALEC Lyon

  • Lucas VENOSINO – Chargé de développement de projet EnR – Pôle « Accompagner les stratégies et les réalisations des maîtres d’ouvrages professionnels »
  • lucas.venosino[at]alec-lyon.org
  • Ligne fixe: 04 28 29 96 09
  • Mobile : 07 61 12 62 10