07 décembre 2023

Lecture 4 min

Prime éco-chaleur 2 – Renouvellement du contrat chaleur renouvelable 2023-2026

Près de 60 % des consommations d’énergie du territoire découlent des besoins en chaleur. Il est donc primordial d’agir sur ce vecteur qui n’est couvert que de manière marginale par les énergies renouvelables et de récupération (EnR&R).

Suite au succès du 1er dispositif Prime éco-chaleur, ce nouveau contrat permettra de changer d’échelle en matière d’accélération des projets de production d’énergie renouvelable et de récupération (EnR&R) thermiques.

Prime éco-chaleur

Il permettra également de conforter l’accompagnement indispensable des porteurs de projets locaux dans la réalisation de leurs installations, initié dans le dispositif 2020-2023. Les nouvelles installations de production d’EnR&R, qui seront mises en service grâce à ce dispositif, contribueront à atteindre les objectifs métropolitains, à savoir un doublement de la production d’EnR&R entre 2013 et 2026 et la résorption de l’usage du fioul sur le territoire métropolitain.

Quelques projets ayant bénéficié de la Prime éco-chaleur

Une Prime éco-chaleur 2 pour la période 2023-2026

La Métropole de Lyon, en cohérence avec les ambitions et objectifs portés en matière de transition énergétique, au regard des résultats et bilan de la 1ère contractualisation, a choisi de se saisir de la possibilité de pouvoir porter une nouvelle contractualisation avec cette Prime éco-chaleur 2.

Dans ce cadre, en préparation du dossier de candidature de la Métropole, une étude de préfiguration a été réalisée afin de recenser les projets éligibles selon leur niveau de maturité et de préciser les modalités de pilotage du dispositif. Cette étude identifie d’ores et déjà un nombre d’opérations potentielles pour un volume de production et un soutien financier à l’investissement.

La Métropole a donc déposé une candidature le 31 mars 2023, pour le renouvellement du CCR pour la période 2023-2026, avec des objectifs rehaussés, conformément aux attentes de l’ADEME :

  • 82 projets accompagnés et aidés en phase travaux pour une production à terme de 30 156 MWh/an de chaleur renouvelable,
  • 13 493 979 € d’aides versées, pour des dépenses prévisionnelles de 28 720 338 € par les porteurs de projets.

Les objectifs de la Prime éco-chaleur 2 sont ainsi triplés en termes de production d’EnR&R par rapport au 1er dispositif. Cette montée en charge nécessaire du dispositif nécessitera de renforcer, non seulement, les moyens d’instruction des demandes d’aides, mais aussi les moyens d’animation et de suivi :

  • Promotion auprès des porteurs de projets et des acteurs relais.
  • Actions de valorisation et de communication.
  • Accompagnement de proximité des porteurs de projets afin de favoriser le passage à l’acte.

Les équipes de l’ALEC Lyon poursuivent leur appui à la Métropole sur l’animation du dispositif et pour assurer l’accompagnement technique des porteurs de projet.