Calculateur d’empreinte carbone « le climat entre nos mains »

Les émissions de gaz à effet de serre d’un Français « moyen » représentent environ 10,2 tonnes d’équivalent CO2 par an et par personne (selon  » Le climat entre nos mains « ). Afin de stabiliser le réchauffement climatique à un maximum de +2°C (la limite recommandée par les climatologues du GIEC pour éviter un emballement du réchauffement climatique), il faut impérativement diminuer par 4 nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050, ou de -20 à -40% d’ici 2020. Pour calculer ces émissions, on fait appel en général à un calculateur en ligne sur Internet.

Calculateur d’empreinte carbone "le climat entre nos mains"L’ALEC Lyon et le Grand Lyon ont construit un partenariat avec le site « Le climat entre nos mains« . Celui-ci (édité par « La Revue Durable »), vous permet en quelques minutes seulement de calculer votre « empreinte carbone », et d’obtenir ainsi les informations nécessaires à l’élaboration de votre « plan climat familial », notamment en classant les différents postes de dépenses de votre ménage : logement , mobilité, alimentation, consommation courante…

L’outil vous propose de trouver et de chiffrer les meilleures solutions pour diminuer votre empreinte carbone, et d’échanger avec d’autres participants.

 

 

 

Réduire ses gaz à effet de serre est un vaste sujet et il n’est pas facile d’avoir une approche rigoureusement exacte de tel ou tel facteur d’émissions : autant il nous est relativement facile de connaître le nombre de kilomètres que nous parcourrons par an en voiture et en train, et d’en estimer les émissions en fonction de la consommation de carburant, autant il nous est plus aléatoire de connaître les émissions liées à nos achats d’objets ou de nourriture, de nombreux paramètres entrant alors en compte : composition du produit, énergie grise, mode de production, transport nécessaire, déchets en résultant, énergie consommée lors de l’utilisation, etc. Néanmoins ces calculs d’émissions nous renseignent utilement sur le degré plus ou moins « carboné » de nos habitudes de consommation et permettent d’agir concrètement pour le climat en choisissant les meilleures solutions propres à chacun d’entre nous.