Garantir la performance de mon opération de rénovation

La notion de performance varie d'une opération de rénovation à l'autre...

La définition de la performance d’une opération est multiple et varie suivant les critères souhaités par tous les acteurs intervenant sur la rénovation d’une opération.

Quelques exemples de critères de performance :

  • La consommation réelle d’énergie après travaux ;
  • La durabilité des produits mis en œuvre ;
  • L’atteinte des niveaux de conforts souhaités par les occupants ;
  • Une maintenance facilitée techniquement ;
  • Des coûts de travaux et de maintenance maîtrisés.

La performance abordée ici concerne la consommation réelle d’énergie après travaux, et d’une maintenance maîtrisée.

Comment garantir après travaux l’atteinte de la performance énergétique visée avant travaux ?

En réhabilitation, il est intéressant de bien connaître les consommations réelles avant travaux. Il s’avère difficile d’estimer le potentiel d’amélioration réel de la performance énergétique après réhabilitation. Souvent servent de base les calculs théoriques qui sont assez loin des consommations réelles. Ainsi, pour être plus proche de la réalité, il faudra prendre en compte la performance/ consommation réelle et non la performance conventionnelle.

Un point, très peu traité à ce jour, est la possibilité d’éviter les litiges éventuellement liés à la non-atteinte des performances énergétiques prévisionnelles du bâtiment par une bonne mise en route et réception.

Le commissionnement est une démarche qui permet de garantir la performance du bâtiment.


rénover le patrimoine bâti… aller plus loin

Contact aleC Lyon