Schéma Directeur des Énergies

Outil de planification de la production, de la distribution et de la consommation des énergies sur le territoire de la Métropole de Lyon

schéma directeur des énergies

Un outil de planification énergétique

schéma directeur des énergiesPour construire sa transition énergétique, la Métropole de Lyon doit connaître la production et la consommation d’énergie à l’échelle du territoire et planifier son évolution. Il s’agit d’organiser les réseaux et les installations de production pour aboutir à un système énergétique plus durable.

Pour cela, la Métropole a engagé en janvier 2015 l’élaboration du Schéma Directeur des Énergies, en lien avec les entreprises, les collectivités, les associations et les citoyens. La conception de cet outil opérationnel de planification énergétique se déroule en plusieurs phases, pour une mise en œuvre à partir de 2018 :

  • Diagnostic des consommations et des productions d’énergie (électricité, gaz, chaleur et froid), ainsi que des réseaux de distribution qui permettent leur circulation,
  • Projection des évolutions énergétiques du territoire en 2030,
  • Définition de scénarios pour aboutir à un plan d’actions visant à optimiser toute la chaîne de l’énergie.

L’élaboration du Schéma Directeur des Énergies répond à un besoin exprimé dans le Plan Climat Énergie Territorial. Ainsi, le travail engagé par le schéma directeur des énergies enrichira et précisera, entre autres, les objectifs des actions du plan climat en matière de production et de distribution énergétique, tout en intégrant les enjeux de réduction des consommations. Cette démarche permettra de nourrir la prochaine vision du plan climat à 2030.

1er séminaire : LANCEMENT DU schéma directeur énergies de la Métropole de Lyon

 
Un des temps fort de cette journée a été l’animation de 3 ateliers autour des thèmes suivants : les tendances et évolutions en matière d’énergie sur le territoire, les leviers pour accélérer la transition énergétique, les contributions et attentes des parties prenantes dans le cadre du SDE. 
 

2ème séminaire : diagnostic et PRÉSENCE de nombreux partenaires

Accueillis par Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard 1 et vice-président de l’Université de Lyon et sous la présidence de Gérard Collomb qui a introduit la journée, les participants ont assisté toute la matinée à la présentation du diagnostic du système énergétique métropolitain.

Le diagnostic propose une vision du système énergétique structurée, ce qui permet sa projection détaillée (maille géographique à l’IRIS, typologies de consommateurs, distinction par usage et par vecteur énergétique), et au plus proche de la réalité territoriale. Sa construction s’appuie sur un vaste corpus de données hétérogènes, récoltées auprès de nombreux acteurs métropolitains, et sur des bases de données publiques. L’ensemble de ces données est mis en cohérence grâce à des techniques avancées d’analyse statistiques et d’optimisation.

La deuxième partie de la matinée a été consacrée à la présentation du diagnostic des acteurs, un travail qualitatif permettant de compléter le travail de modélisation présenté auparavant. La parole a enfin été donnée aux énergéticiens : RTE et GRT gaz pour le transport, Enedis et GrDF pour la distribution.

L’après-midi, 2 sessions de 6 ateliers ont été organisées autour des consommations dans le résidentiel, le tertiaire, l’industrie, la mobilité, mais aussi la production d’énergie, l’optimisation des réseaux et l’outil de modélisation du SDE. Ainsi, les partenaires ont pu se retrouver en comités plus restreints et commencer à émettre des pistes pour l’étape suivante : quels scénarios pour notre système énergétique en 2030 ? Quelles pistes d’actions et avec quelles priorités ?

 
 

Le diagnostic du système et des acteurs énergétiques métropolitains est disponible !

Pourquoi un diagnostic des acteurs ?

Le diagnostic du SDE comporte un volet technico-économique, dont l’objectif est de caractériser le territoire en termes de consommation, d’infrastructures de distribution et de production d’énergies. Cette analyse quantitative s’appuie sur un outil de modélisation alimenté par une collecte large de données.

La dimension multi-partenariale de l’écosystème énergétique pousse à compléter ce travail par une analyse qualitative et à interroger les acteurs qui le composent. La Métropole a ainsi souhaité que son assistance à maîtrise d’ouvrage Algoé et Urbanova réalise un diagnostic du système et des acteurs énergétiques métropolitains. Alimenté par une vingtaine d’entretiens, ce travail vise à comprendre les dynamiques énergétiques territoriales et la manière dont elles interpellent la Métropole dans sa politique de transition énergétique.