Végétation spontanée : la Métropole de Lyon récompensée pour sa communication « Zéro Phyto »

Dans le cadre du passage au zéro phyto pour l'entretien de l'ensemble des espaces publics, la métropole de Lyon est lauréate du Grand Prix Cap’Com.

Le Grand Prix Cap’Com de la communication publique et territoriale distingue, depuis 28 ans, les campagnes de communication des collectivités locales et institutions publiques. Reconnu par la profession, il contribue à révéler les nouvelles tendances de la communication publique. Cette année, la Métropole de Lyon est récompensée pour sa campagne « zéro phyto » pour la végétation spontanée.

Zéro phyto pour la Métropole de Lyon

Depuis le 1er janvier 2017, les collectivités doivent désormais désherber tous les espaces publics sans utiliser de produits chimiques. Idem pour les particuliers dans leurs jardins à partir de 2019.
Depuis dix ans déjà, la Métropole de Lyon pratiquait le « zéro phyto » dans ses parcs, ses jardins, sur les sols imperméables, les aires de jeux, près des crèches, des écoles ou des points d’eau. La loi a étendu cette pratique à tous les espaces publics sans exception.

Un enjeu de santé publique important

Les produits phyto sanitaires sont dangereux pour la santé. Toutefois, il n’est pas question de laisser l’herbe pousser inexorablement. Les équipes techniques continuent de désherber mais autrement : en arrachant, en tondant, en brûlant… Le végétal est donc plus sauvage à certains endroits : des herbes folles peuvent pousser au bord d’un trottoir ou entre les dalles d’une place…

L’importance de communiquer

Pour faire changer le regard des habitants sur ces herbes folles et leur faire comprendre les bénéfices en matière de santé publique, la Métropole a lancé une vaste campagne de communication participative autour d’un slogan : « Quand la végétation va bien, c’est que la vie revient ! »

Un dispositif qui accompagne le passage au zéro phyto pour l’entretien de l’ensemble des espaces publics de la métropole de Lyon. 

Le concept poétique et participatif permet d’actionner des leviers cognitifs intéressants pour faire changer le regard sur la végétation spontanée en ville et passer de la perception de « mauvaises herbes » à celle « d’herbes folles alliées ». L’opération s’appuie notamment sur un jeu concours Instagram et est relayée sur l’ensemble des supports de la métropole.

RÉALISATION DE L’OPÉRATION

Miser sur l’esthétique

L’herbe embellit la ville, la rend plus poétique, où comment passer de la perception de « mauvaises herbes » à celles « d’herbes folles ».

Miser sur l’humour

Afin de mettre en perspective l’enjeu de santé publique et la présence du végétal qui témoigne d’une qualité de vie, des phrases à double sens ont été imaginées : « des herbes folles (à lier) alliées de notre santé ! »

EVALUATION

Appréciation quantitative

  • taux de participation et d’engagement sur les réseaux sociaux : 5 304 commentaires, likes, partages sur les réseaux.
    En moyenne, près de 30 000 personnes atteintes par post sur Facebook, 4 000 sur Instagram
  • Magazine de la Métropole Met’ : 250 000 ex sur 3 000 lieux de diffusion
  • Films iTCL : 1 500 écrans et 800 000 contacts jours
  • plus des ¾ des communes se sont impliquées dans la campagne depuis juillet 2017 : publication d’articles dans les magazines municipaux, affichage municipal grand format, commande d’affichettes 40×60, utilisation de l’exposition mobile et du film. Sur l’extranet des communes GLT, l’article « A la Une » a été consulté 86 fois par 61 personnes différentes en juin et 32 fois par 30 personnes différentes en juillet. Les éléments du kit com’ ont été téléchargés par 20 personnes au moins en juin.
  • Plus de 4 000 visiteurs lors de l’événement Scènes de jardins en mai 2017

Appréciation qualitative

  • Retours des agents sur le terrain et de notre centre d’appel: très bonne perception de la campagne avec de nombreuses demandes d’affiches et de mise à disposition de l’exposition mobile « zéro phyto »
  • Retours des internautes: uniquement des commentaires positifs

Un des films de la campagne