Nouveauté à Lyon fin 2018 : un parc d’hydroliennes fluviales dans le Rhône

C’est une première mondiale dans la métropole, quatre hydroliennes fluviales seront très prochainement installées dans le Rhône pour une durée de 18 ans.

UN PROJET DE GRANDE ENVERGURE AU SEIN DE LA MÉTROPOLE

C’est la société grenobloise HydroQuest-Hydrowatt choisie par Voies Navigables de France (VNF) après un appel d’offres, qui a fabriqué les 4 machines à Cherbourg. Ce projet de grande envergure produira à terme 1 Gigawatt-heure d’électricité par an. Cette ferme d’hydroliennes fluviales va être immergée dans le fleuve dans les prochaines semaines à Caluire, au nord de Lyon. Selon VNF, celles-ci permettront de produire l’équivalent de la consommation énergétique de 400 foyers, économisant 300 tonnes par an de CO2 ! 

Le fonctionnement des turbines est assez simple. « Comme les éoliennes utilisent la vitesse du vent, les hydroliennes se servent du courant de l’eau pour faire tourner les machines et produire de l’énergie. L’avantage de l’hydrolien, c’est qu’il offre un rendement important par rapport à d’autres énergies renouvelables. Il permet une production d’énergie permanente », résume Jean-François Simon – Président d’HydroQuest.

UN SYSTÈME AVEC DE NOMBREUX AVANTAGES

Cette nouvelle technique est novatrice puisqu’elle tire son énergie des courants du fleuve. Une convention d’occupation a été signée pour 18 ans. La technologie utilisée ne génère aucun gaz à effet de serre ou de polluant pour l’eau. Par ailleurs, le système ne fait pas de bruit et n’a aucun impact visuel ce qui le rend facilement acceptable par la population.

C’est un projet qui rejoindra la cartographie de projets de l’ALEC Lyon sur la transition énergétique. En attendant, le mieux c’est de s’y rendre, de surfer, de tester, de commenter, et de proposer.

C’est par là : www.alec-lyon.org/carto

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr