L’université de Lyon : de l’engagement à la stratégie facteur 4

L’Université de Lyon et ses membres, en partenariat avec le Crous de Lyon et avec le soutien de la Caisse des Dépôts, sont engagés collectivement pour réussir la transition énergétique et écologique du site universitaire Lyon Saint-Étienne et se mobilisent pour réduire son impact sur l’environnement.

Signataire des Plans Climat de la Métropole de Lyon ainsi que de la Métropole de Saint-Étienne, l’Université de Lyon et ses membres avaient signé en novembre 2015 une charte de transition énergétique et écologique, en prenant l’engagement de réussir cette transition.
L’Université de Lyon a complété cet engagement  le 13 mars 2018 en adoptant une stratégie ambitieuse, faisant le choix de s’organiser pour limiter son empreinte sur l’environnement et conforter durablement son développement.

La stratégie de site est un document qui propose une vision et un cadre d’actions : il définit des objectifs et identifie des moyens à mobiliser. Il distingue trois horizons temporels, 2020, 2030 et 2050, qui font référence aux principales échéances nationales inscrites dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, les stratégies énergétiques régionales et territoriales ou dans les engagements de la France dans les accords internationaux pour le climat.

quelques chiffres clés

  • Le site universitaire Lyon Saint-Étienne représente près de 500 bâtiments
  • soit plus de 1,4 million de mètres carrés de surface bâtie
  • pour une facture énergétique de plus de 20 millions d’euros par an
  • et 160 000 usagers

L’ALEC Lyon aux côtés de l’UDL

L’Agence Locale de l’Énergie et du Climat de la Métropole de Lyon a travaillé au coté de l’Université de Lyon, adhérente de l’ALEC Lyon sur trois axes en particulier :

  • Aide à la réflexion puis à la rédaction de la stratégie sur le volet  mesures au service des comportements, achats et alimentation
  • Élaboration d’une étude sur les missions et le nombre de postes économes de flux, ainsi sur les options de portage possibles par l’Université de Lyon et\ou les établissements. Ces créations de postes et\ou montée en compétences en interne étant essentielle afin d’atteindre les objectifs de sobriété et d’efficacité énergétique hors travaux de construction et rénovation.
  • Co-construction avec l’ensemble des établissements et d’une agence de communication, sur la création d’une campagne de communication éco-gestes visant l’ensemble des cibles (personnel administratif, enseignant chercheur, étudiant), et portant sur l’énergie,l’eau, les déchets, la mobilité et l’alimentation.

  • Contact, Renseignements : Thibaut Oustry, Responsable d’activité à l’ALEC Lyon