La Métropole de Lyon prévoit une augmentation de 10 M€ pour le dispositif ECORENO’V en 2020

Le 16 janvier 2020, le Président de la Métropole de Lyon a confirmé son engagement d'augmenter le budget du dispositif ECORENO’V à hauteur de 10 M €. Il passe ainsi à 60 M €* !

renovation patrimoine
renovation patrimoine

ecprenovA l’occasion de la visite de chantier d’éco-rénovation de la copropriété « La Pinède » (Lyon (5ème), le Président de la Métropole de Lyon a confirmé son engagement de rallonger le budget du dispositif ECORENO’V de 10 M € pour le faire passer de 50 à 60 M €*. Dans le cadre du Schéma Directeur des Énergies, il est par ailleurs prévu que l’enveloppe annuelle dédiée à la plateforme ECORENO’V s’élève à 37 M € par an à partir de 2020. ECORENO’V est en effet une réponse concrète, efficace et accessible à tous les publics au changement climatique et à la précarité énergétique.

david kimelfeld et beatrice vessiller

David Kimelfeld président du grandlyon et Béatrice Vessiller vice-présidente à la rénovation thermique des logements

Au 31 décembre 2019, le dispositif ECORENO’V a permis l’écorénovation de 12 811 logements du secteur public et privé. Le budget consacré à ces travaux se monte à plus de 223M€ dont 34 M€ de subventions versés par la Métropole. Pour la seule année 2019, 38 copropriétés se sont lancées dans des travaux d’écorénovation, ce qui représente 3 251 logements sont 523 appartiennent à des ménages modestes.

Pour le Président de la Métropole :

ECORENO’V répond de manière très pragmatique au défi environnemental et à l’urgence sociale.
Ce dispositif pour lequel j’ai souhaité doubler l’enveloppe budgétaire est un parfait exemple de la complémentarité de ces deux thématiques. Il permet d’une part de réduire les consommations d’énergie sur notre territoire et ainsi les émissions de CO2 et de polluants de l’air. D’autre part, il permet de lutter contre la précarité énergétique car la baisse de la consommation énergétique se traduit par un allègement de la facture d’énergie.
Enfin, ECORENO’V participe du développement économique de notre territoire. Il contribue au maintien d’emplois locaux dans les filières de l’immobilier, de l’ingénierie, du bâtiment, mais aussi au développement et à la création de nouveaux emplois dans les domaines de l’éco-rénovation et de l’éco-construction ou des énergies renouvelables.

* Au lancement de la plateforme en 2015, un budget de 30 M€ pour l’ensemble du mandat avait été voté en faveur du dispositif. Le Président de la Métropole avait déjà initié une 1ère rallonge de 20 M €. Avec les 10 M € supplémentaires annoncés ce jour, l’enveloppe est ainsi doublée par rapport à son montant initial, pour arriver à 60 M€ sur le mandat et répondre au succès de la plateforme