L’ éco-rénovation du parc social public de la Métropole de Lyon

Suite à l’expérimentation menée sur de 2012 à 2014 sur la rénovation de logements sociaux au niveau Bâtiment Basse consommation (BBC), l’aide à l' éco-rénovation votée et confirmée par la Métropole de Lyon depuis 2016 porte ses fruits.

éco-rénovation du parc social public

Exemple de rénovation en cours : Grandlyon Habitat, Résidence Dauphiné à Lyon

Lors de la première année de mise en application de ce dispositif d’aide à l’ éco-rénovation du parc social public, 6 bailleurs présents sur le territoire de la Métropole de Lyon ont déposé leurs dossiers. 922 logements sociaux pour 9 opérations atteignant le niveau BBC (moins de 96 kWhep/m².an). Ils ont ainsi  bénéficié d’une aide au maximum de 20% du montant du coût hors taxe des travaux énergétiques (TVA à 5,5%), plafonnée à 5 000 € par logement.

Les résidences passent ainsi d’une étiquette énergie avant travaux entre D et G (de 151 à plus de 450 kWhep/m².an) à une étiquette énergie de B (de 51 à 90 kWhep/m².an) après travaux pour 8 opérations, et une étiquette C pour une opération (de 91 à 150 kWhep/m².an)

Performance thermique et énergétique

Tous les dossiers ont porté à minima sur deux postes de travaux concernant l’enveloppe (façades et pignons, menuiseries, toitures, planchers), plus un poste de travaux concernant la ventilation si le bâti est rendu plus étanche à l’air suite aux travaux réalisés et un poste de travaux sur les systèmes de chauffe et/ou d’Eau Chaude Sanitaire ECS (calorifugeage, régulation, équilibrage…).

Comment bénéficier du dispositif d’aide à l’ éco-rénovation du parc social public ?

Les bailleurs sociaux peuvent continuer à transmettre leurs dossiers à la Métropole de Lyon, pour laquelle l’ALEC effectue le suivi technique et la capitalisation des informations. Les opérations devront être en phase de Dossier de Consultation des Entreprises DCE (éventuellement en phase Avant-Projet Définitif APD) au moment du dépôt de dossier.

Les éléments administratifs et techniques devront ainsi être déposés à la Métropole auprès de la Direction de l’Habitat et du Logement, Service production et développement de l’offre de logement. C’est la Métropole qui vérifie les éléments financiers et administratifs et transmet les dossiers techniques complets à l’ALEC pour instruction technique. Le dépôt des dossiers pourra se faire tout au long de l’année.

Afin de vérifier l’impact réel des travaux de rénovation énergétique sur les consommations d’énergie des résidences, la Métropole de Lyon demande aux bénéficiaires de l’aide de fournir les consommations de chauffage, d’ECS et des parties communes à l’ALEC (pendant 2 ans après travaux).