Présentation de l’agence locale de l’énergie et du climat

L'ALEC accompagnateur de la transition énergétique pour le territoire de la Métropole de Lyon

Regroupant une trentaine de personnes morales adhérentes, l’ALEC Lyon travaille dans une finalité de développement durable. Ses priorités, publics cibles, métiers sont définis comme par son projet associatif :

3 publics cibles

  • les particuliers, principalement sous l’angle de l’habitat : propriétaires occupants, propriétaires bailleurs, locataires du privé, locataires du parc social.
  • les collectivités, pour le compte desquelles l’ALEC Lyon mène des activités liées à leurs consommations d’énergie internes (patrimoine bâti) mais aussi leur stratégie climat énergie, ou la sensibilisation de leurs habitants ;
  • les professionnels du bâtiment, de la conception ou de la réalisation, et les maîtres d’ouvrage professionnels (bailleurs sociaux, promoteurs privés…).

2 métiers principaux

  • le métier d’animateur, via l’information et la sensibilisation, la formation et l’éducation et la communication pour multiplier l’impact des actions entreprises ;
  • le métier de conseiller : conseils techniques autour de l’énergie dans le bâtiment et l’aménagement et conseils méthodologiques, par les plans climat et la gestion de patrimoine bâti.

5 objectifs

  • Mieux intégrer les enjeux énergie climat dans les politiques publiques locales notamment par l’appui aux plans climat énergie
  • Aider à construire et réhabiliter des bâtiments performants en énergie
  • Développer les comportements sobres en carbone et énergie
  • Contribuer au développement des énergies renouvelables
  • Contribuer à la lutte contre la précarité énergétique et au développement d’une économie plus largement basée sur les ressources locales

3 chartes cadrent son positionnement

  • La charte des Espaces INFO→ ENERGIE, construite par l’ADEME, qui garantit l’indépendance et la gratuité de nos conseils au grand public.
  • La charte de FLAME, la fédération des ALEC, qui garantit notre positionnement d’Agence locale de l’énergie et du climat, avec un pilotage par les collectivités dans un rôle de service public local.
  • La charte de IERA, réseau régional des EIE, qui garantit notre volonté de mutualiser nos travaux et d’optimiser notre articulation dans une logique territoriale.